L'OUVROIR

« L’Ouvroir », nouveau lieu culturel du cœur historique de la ville de Brive-la-Gaillarde, s’inscrit dans l’espace désacralisé de la Chapelle de la Providence et de sa sacristie. Il est intégré à l’ensemble architectural appartenant à l’Association de « La Providence de Brive-la-Gaillarde », association gestionnaire d’une Maison d’Enfant à Caractère Social qui a pour principale mission l’accueil de jeunes en difficultés. La rénovation de la chapelle en 2019 a mis en relief son acoustique remarquable et sa plasticité technique à destination des Arts.

L’action culturelle se construit en lien étroit avec l’établissement. La dénomination « L’Ouvroir » est une référence au lieu protecteur ouvert en 1840 pour les orphelines à qui on enseignait la couture. 

L’ouverture tous azimuts en cassant les codes, c’est l’horizon de « L’Ouvroir » en ce XXIème siècle foisonnant d’expressions culturelles pléomorphes.

Façade la providence
batiment vue exterieur

Le projet culturel

« L’Art n’a que les ressources de la vie de chacun : il change ce plomb en or. » Jean D’ormesson

Dans un souci d’assurer l’accès à une Culture pour tous, l’Etat a sanctuarisé « les droits culturels » dans la loi NOTRE en 2015. La déclaration universelle de l’UNESCO de 2001 illustre l’esprit de « L’Ouvroir », passerelle pour les jeunes accueillis et les salariés de la Providence: « La diversité culturelle est, pour le genre humain, aussi nécessaire que l’est la biodiversité dans l’ordre du vivant. En ce sens, elle constitue le patrimoine commun de l’humanité et elle doit être reconnue et affirmée au bénéfice des générations présentes et des générations futures ».

« L’Ouvroir » est un laboratoire utopique où souffle l’esprit de l’audace artistique et culturelle, invitant à l’expérimentation, à l’exploration et à l’Alchimie. La « non-saison » culturelle se dessine au fil de l’eau à partir des demandes que « l’Ouvroir » reçoit dans le domaine des Arts. Chaque proposition est étudiée par le cercle culturel, mais elle doit intégrer le « petit plus » qui sort de l’ordinaire. L’ambition est d’absorber toutes les formes d’Art émergeant et en devenir mais aussi d’explorer les possibilités infinies de la réalité virtuelle et augmentée.

« L’Ouvroir » est pas un espace patrimonial et culturel ancré dans son bassin de vie, à l’écoute du pouls culturel de la ville de Brive, et ouvert au monde associatif.

Modalités pratiques

Pour toute demande (occupation ou renseignement) il suffit de remplir la fiche contact ci-dessous avec tous les éléments utiles pour évaluer votre projet. 

La fiche technique de la chapelle est téléchargeable (en cours d’élaboration).

Tarifs : il s’agit d’une indemnité d’occupation dont le montant vous sera communiqué après étude de votre projet. 

Cette indemnité recouvre : cimaises, local de régie son et vidéo, tables, chaises, toilettes…, une journée d’installation et une journée de démontage pour les expositions. Le détail sera affiné dans la convention.

L’installation, le rangement, le nettoyage de la salle et un éventuel vernissage doivent être assumés par l’entité qui occupe le lieu. Le fonctionnement de la régie n’est pas compris.

L’Ouvroir n’assume pas la communication spécifique au projet culturel retenu. Néanmoins il sera relayé sur notre page Facebook et le site internet. Les grilles de l’établissement de la Providence donnant sur le boulevard Jules Ferry sont mises gracieusement à disposition pour un support médiatique.     

Agenda et fil d'actualité

  • Déposer les fichiers ici ou
quis, elementum elit. eget Phasellus risus. Nullam dictum Lorem libero. venenatis